Abonnement
Le chiffre d'affaires trimestriel de Casino franchit le cap des 10 milliards d'euros
Au 2ème trimestre 2017, le chiffre d’affaires de Casino s’établit à 9,3 milliards euros (10,3 Mds€ en TTC), enregistrant une croissance de +7,9% (+8,1% en TTC). Il bénéficie d’une croissance organique de +3,3% (+3,7% en TTC), d’un effet change de +4,3% (contre +10,1% au T1) et d’un effet essence de +0,1%. L’effet calendaire est de -0,1% sur le trimestre.

En France, les ventes totales TTC du T2 2017 s’établissent à 5 264 M€, en croissance de +2,0% en comparable. Le chiffre d’affaires HT s’établit à 4 757 M€, soit +1,8% en comparable, dont +2,9% en alimentaire. Le trafic des enseignes urbaines, en progression soutenue, contribue à une hausse du nombre de clients ayant fréquenté les enseignes du Groupe sur le trimestre.

Le chiffre d’affaires comparable de Monoprix poursuit son accélération, avec une croissance de +3,6% contre +2,1% au T1, soit le meilleur trimestre réalisé par l’enseigne depuis 2011. Le trafic est en hausse de +3,5%. " Cette performance est liée à une dynamique retrouvée, autour notamment de la nouvelle carte de fidélité (recrutements multipliés par 2 depuis le lancement), et d’horaires élargis pour certains magasins ", explique l'enseigne. Les ventes en ligne enregistrent une croissance à deux chiffres, au total comme en alimentaire. Elles bénéficient de la stratégie multicanale de l’enseigne (livraison en 1 heure, réserve & collect et livraison le jour même, pour des achats en magasin ou en ligne). L’enseigne dispose aujourd’hui de 291 points de click & collect.

Le chiffre d’affaires comparable des Supermarchés Casino est en croissance de +3,2% au T2 2017 vs +1,9% au T1 2017, tirée par l’excellente performance des produits frais grâce au développement des rayons à services et par le renforcement de la fidélité. La croissance est supérieure de +4% sur deux ans (+1,2% au T2 2016). L’enseigne dispose aujourd’hui de 173 points de click & collect (dont 165 drives) et de 111 magasins proposant le « Laissé Caisse » (paiement en caisse et livraison sous 3h). La part de marché Kantar est en hausse de +0,1pt en CAM (P06).

Chez Franprix, les ventes comparables poursuivent leur reprise initiée au T1, avec une croissance de +3,2% et un trafic de +6,4% au T2 2017. 73% du parc est désormais rénové sous concept Mandarine. Le retour à la croissance des ventes en organique (+2,6%), pour la première fois depuis trois ans, marque la fin de la restructuration du parc. Au premier semestre, 30 nouveaux magasins ont été ouverts.

Le chiffre d’affaires comparable de la Proximité est en amélioration séquentielle de -1,2% contre -4,0% au T1 2017 pour les magasins intégrés. Pour l’ensemble du parc, la croissance comparable s’inscrit en hausse de +2,7%, incluant une croissance comparable des franchisés de +6,8%. L’enseigne
finalise la restructuration de son parc de magasins. Elle poursuit la modernisation de l’offre des magasins intégrés avec le déploiement de son nouveau concept « Le Petit Casino ». Elle continue d’autre part à développer la franchise sur le trimestre. Les enseignes développent l’encaissement mobile via tablettes sans passage en caisse et installent par ailleurs des bornes de commandes hors magasins.

Leader Price poursuit l’amélioration progressive de sa croissance comparable : +0,5% au T2 2017 après +0,2% au T1 2017 et +0,1% au T4 2016. Le trafic client est stable. L’enseigne a engagé la rénovation de ses magasins au nouveau concept (46 à fin juin). Elle compte 158 drives.

Chez Géant Casino, la croissance comparable se redresse : +0,8% au T2 2017 contre -1,9% au T1 2017, tirée par des ventes alimentaires de +4,0% sur le T2 (vs +0,4% au T1 2017). Sur le semestre, la réduction de -1,1% des m2 contribue à faire croître le CA/m² de +0,6%, dont +2,3% en alimentaire. Géant
gagne +0,1 pt de part de marché sur la dernière période Kantar (P06). L’enseigne, qui dispose à ce jour de 108 drives, poursuit le déploiement de sa stratégie multicanale en étroite collaboration avec Cdiscount. Ce dernier devient le fournisseur exclusif de Géant sur les univers Technique, Maison et
Jardin et proposera désormais le retrait en 1h en magasin sur son site.

Une marketplace de plus en plus importante chez Cdiscount

Le volume d’affaires (GMV) de Cdiscount s’élève à 685 M€ au T2 2017, en croissance totale de +7,4%. Ce chiffre inclut un impact défavorable lié au décalage des soldes de -2,3% et au magasin image et son dont la croissance T2 a été pénalisée par un effet TNT/Euro de -1,5%. La croissance comparable du GMV, hors notamment ces deux effets, est de +11,5%. La quotepart de la marketplace dans le GMV continue d’augmenter pour atteindre 35,0% au T2 2017, en hausse de +314 points de base par rapport à 2016.

Le trafic a augmenté de +11,6% pour atteindre 208 millions de visites. Selon Médiamétrie, le site Cdiscount a connu la plus forte croissance du nombre de visiteurs uniques moyens sur ordinateur sur les cinq premiers mois de l’année, parmi les cinq principaux e-commerçants en France.
La part de marché de Cdiscount sur les biens techniques (high-tech, informatique et électroménager) a augmenté, par rapport à l’exercice précédent, de respectivement +151 et +229 points de base en valeur et en volume, selon Gfk en mai 2017.

Dans le cadre du renforcement de la stratégie multicanale, les produits maison et biens techniques du catalogue Cdiscount peuvent désormais être achetés sur le site et retirés immédiatement en magasin.

Cdiscount poursuit ses efforts autour de plusieurs axes : l’amélioration de l’expérience client, la hausse du nombre de références (marketplace et site), des prix et des promotions toujours plus compétitifs, en optimisant ses conditions de livraison.  
Publié le 13 juillet 2017
SQ 250-300