Abonnement
IBM, à l’origine d’une nouvelle approche pour simuler la chimie avec l’informatique quantique
Les scientifiques ont développé une nouvelle approche pour simuler des molécules sur un ordinateur quantique qui pourrait un jour aider à révolutionner la chimie et la science des matériaux. Les scientifiques ont utilisé avec succès un processeur quantique de sept qubits pour résoudre le problème de la structure moléculaire de l’hydrure de béryllium (BeH2) — la plus grande molécule simulée sur un ordinateur quantique à ce jour. Les résultats confortent les nouvelles voies d'explorations pour les systèmes quantiques à court terme qui permettraient d’améliorer notre compréhension des réactions chimiques complexes et qui pourraient conduire à des applications pratiques.

Un article sur cette recherche a été publié aujourd’hui en couverture de Nature.
Publié le 15 septembre 2017
SQ 250-300