Commentaires
Les 5 derniers commentaires
Abonnement
IoT : la santé et les Smart City seront les principaux vecteurs de développement
Dans le cadre du 3ème Colloque IoT qu'elle organise à Angers le 25 octobre, l'ESEO, Grande école d'ingénieurs, a réalisé une enquête exclusive sur le développement de l'IoT dans les prochaines années. Voici les principales tendances qui se dégagent. 

Le raz de marée des objets connectés se poursuit à travers le monde. Leur nombre a même déjà dépassé celui des êtres humains sur la planète. Plusieurs secteurs d'activité seront impactés notamment celui de la santé. 42% des entreprises sondées estiment que la santé sera le secteur d'activité le plus touché par le développement de l'IoT dans les prochaines années, devant les villes (37%), les véhicules autonomes (33%), l'industrie (32%) et le logement (31%).

En ce qui concerne les technologies clés pour le développement de l'IoT, 47% des professionnels pensent que celles liées à la sécurité (cybersécurité, authentification, transmission des données, etc.) seront essentielles, suivies des capteurs (44%). Viennent ensuite les logiciels d'analyse de données en temps réel (40%), l'intelligence artificielle (39%) et la gestion de l'énergie (35%).

Au-delà des aspects techniques, les sondés estiment à 58% qu'il est primordial de comprendre l'écosystème spécifique dans lequel se développe l'IoT, composé de multiples acteurs. 46% pensent que la coopération entre start-ups et entreprises traditionnelles sera source d'innovation, ou encore qu'il est indispensable d'être soutenu par la direction de son entreprise (39%) et de faire preuve d'agilité et de souplesse (36%).

Enfin, pour assurer le succès de leurs projets IoT, 60% des personnes interrogées expliquent que la compétence essentielle est la capacité à définir les usages d'un objet ou d'un service, à partir des besoins auxquels il doit répondre. Certaines compétences techniques sont ensuite citées, notamment la gestion des données massives (stockage, analyse, sécurité, etc.) pour 55% des entreprises, la maîtrise du développement d'applications, ainsi que la mise en œuvre des systèmes électroniques pour 43% des professionnels. Les compétences méthodologiques (gestion de projet, prototypage rapide, méthodes agiles, etc.) sont également mises en avant dans 28% des réponses.

Publié le 19 octobre 2017
SQ 250-300