Commentaires
Les 5 derniers commentaires
Abonnement
Á deux mois de Noël, le marché du jouet est déjà en croissance
Alors que les fêtes de Noël, période clé pour les acteurs du jouet, se profilent, la FJP (Fédération française des industries Jouet-Puériculture) indique que le marché devrait être orienté à la hausse de cette année (+2%), et ce, pour la quasi-totalité des catégories de produits. 

Après une année 2016 en légère croissance (+1 %, soit un marché à 3,43 milliards d'euros) et un démarrage lent sur le 1er semestre, le marché du Jouet a enregistré une nette reprise au 3è trimestre avec un bond de +6,7 % (source : panel NPD EPoS). Un regain généré par les ventes de jouets sous licence, les nombreux lancements et les innovations dans toutes les catégories.

Si sur l'année, la croissance devrait avoisiner les +2%, sur la saison à venir (octobre à décembre) elle devrait tourner autour de +3 %. Preuve que le jouet reste une valeur sûre et que le budget est largement préservé par les familles à l’occasion de Noël. Rappelons que Noël est un moment crucial pour la filière : le 4è trimestre représente en effet 58% des ventes de l’année, et le seul mois de décembre 33% (source : panel NPD EPoS).

En France l'an dernier, 226 millions de jouets ont été vendus, soit une dépense annuelle de 248 € par enfant. Ce qui fait de la France le 2è marché européen (après le Royaume-Uni) et le 5è marché mondial (source : panel NPD EPoS). Une des forces du marché du Jouet réside dans la progression de la quasi-totalité de ses catégories : Poupées : +10%, Jeux d’actions & Accessoires : +8%, Jeux & Puzzles : +6%, Peluches : +1%, Jouet 1er âge : +1%. Notez que la proportion des consommateurs achetant des jouets en ligne est en progression : 82 % des parents d’enfants de 3-11 ans en ont déjà acheté.
  
Enfin, pour cette fin d'année 2017, la FJP fait plusieurs prévisions :
  • Jeux de société : ils continuent leur ascension au travers des escape games, des jeux de stratégie famille ou encore des jeux traditionnels, l'expérience de jeu permettant convivialité et échange.
  • Licences : l’actualité n'a jamais présenté autant de blockbusters au cinéma, depuis cet été et jusqu'à la fin de l'année, influençant amplement les ventes du Jouet sous licence, tel que les Jeux d’actions et les Véhicules. En parallèle, les séries animées télé rencontrent un fort succès, démontrant l'importance de la créativité du contenu proposé aux enfants.
  • Jouets traditionnels : les grands classiques, tels que les poupées et les jouets traditionnels, qui ont axé leur stratégie sur le renouvellement et l’innovation, vont largement contribuer à augmenter le nombre de jouets dans la hotte du Père Noël cette année.
  • Jouets technologiques : en 2017 plus que jamais, la technologie s'est invitée dans les jouets (drones, robots, peluches, etc.) en pénétrant toutes les catégories. Les achats de jouets STIM (Science, T echnologie, Ingénierie, Mathématiques) seront vraisemblablement favorisés par l’instauration des programmes scolaires visant à enseigner le code informatique en primaire et collège.
Rendez-vous lors des "Etoiles du Jouet" sur Kidexpo le 26 octobre, un évènement qui récompense les meilleures innovations jeux et jouets de l'année dans 5 catégories élues par les médias, parents et enfants.
Publié le 19 octobre 2017
SQ 250-300