Abonnement
La filière numérique se porte bien
Syntec Numérique, syndicat professionnel des entreprises de services du numérique (ESN), des éditeurs de logiciels et des sociétés de Conseil en Technologies, vient de présenter le bilan 2017 et les perspectives 2018 du secteur numérique. Et voici ses principaux résultats : 
  • le secteur a réalisé 53,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2017, soit une croissance de 3,4% par rapport à 2016.
  • Syntec Numérique table sur une croissance de +3,6 % en 2018.
  • plus de 3 440 demandeurs d’emploi ont été formés et recrutés en 2017 via la Préparation Opérationnelle à l’Emploi (POE), soit près de 11 900 personnes en 4 ans.
  • 42% des entreprises prennent tout juste conscience de la RGPD (niveau de maturité faible). 
  • la mise en conformité RGPD a généré en 2017 670 millions d’euros de dépenses en logiciels et services. Ces dépenses avoisineront le milliard d'euros en 2018.
La croissance est soutenue par les projets de transformation numérique, notamment les SMACS qui progressent de + 16,2 % en 2017 soit 1,3 Milliard d’euros de croissance nette. En 2018, les SMACS atteindront 22,6 % du marché logiciels et services et une croissance de + 15 %. Les sociétés du secteur se projettent positivement pour 2018 : 64 % des entreprises envisagent une croissance de leur prise de commandes. Le secteur affichera une croissance de + 3,6 % en 2018, soit un haut niveau de croissance non atteint depuis 2011.

Le développement des nouvelles offres de services et domaines de compétences (IoT, Big Data, Mobilité, Devops...) alimentent le marché des ESN. Les SMACS seront en croissance de +16 % en 2018 et représenteront 14 % du marché des ESN. Les secteurs « Banque Assurance Finance », « Energie Utilities Transports », « Commerce – Distribution » et « Industrie » portent la croissance du Conseil et services.

71 % des éditeurs de logiciels ont par ailleurs augmenté leur chiffre d’affaires en 2017, notamment grâce à de nouvelles offres logicielles, au développement du modèle SaaS proposé par 2/3 des éditeurs au 3ème trimestre, et au développement des ventes à l’international. Le SaaS représente en 2017, 18,5 % du marché de l’édition soit 2,2 milliards d’euros, et atteindra en 2018, 21,5 % soit 2,7 milliards d’euros. La durée d’engagement moyen des revenus récurrents est supérieure ou égale à 36 mois au 3ème trimestre 2017 pour 79 % des éditeurs.

La dynamique du conseil en technologies dépend de la taille des entreprises : 59 % des acteurs de taille intermédiaire font progresser leur chiffre d’affaires,
87 % pour les grands acteurs. Les moteurs de croissance pour les entreprises du conseil en technologies sont l’évolution du modèle économique, les nouvelles offres liées à l’Internet des objets, la robotique, la cybersécurité, ainsi que la vente à l’international. Les principaux secteurs clients qui participent aux développements des
activités du conseil en technologies sont l’automobile, l’aéronautique, l’énergie et les transports.

Avec plus de 19 000 créations nettes d’emplois en 2016, le secteur logiciels et services crée de l’emploi pour la 7ème année consécutive, portant les effectifs du secteur à 447 000 salariés. Selon l’Apec, le marché de l’emploi en 2017 dans le secteur reste bien orienté avec de fortes intentions de recrutements et un volume de recrutements plus important, malgré des recrutements jugés difficiles par les entreprises.ransformation numérique de l’industrie La difficulté à recruter les compétences est le principal enjeu en 2018. La formation des collaborateurs, les POE, l’alternance, la professionnalisation, sont autant de dispositifs permettant d’adapter les compétences aux besoins des entreprises et de recruter des talents dont le public féminin.
Publié le 8 décembre 2017
SQ 250-300