Abonnement
Les tendances du marketing digital à suivre en 2018
2017 touche bientôt à sa fin, l’heure est donc venue aux bilans et prédictions. Cette année a été riche pour le marketing digital et l’engagement client, avec l’iPhone qui souffle ses dix bougies et la blockchain qui passe du statut de moteur de devises numériques à celui de véritable disrupteur en matière de marketing digital.
A l’aube de la nouvelle année, il est temps de s’interroger sur les tendances, les outils, les bonnes pratiques que les professionnels du marketing vont devoir adopter et appliquer pour continuer de proposer un marketing centré sur le consommateur. Selligent dévoile aujourd’hui ses 8 tendances du marketing digital à suivre en 2018, ainsi qu’une Tendance Joker qui devrait figurer au centre des débats.

L’hyperpersonnalisation, un must

Avec l’autorisation des consommateurs, de plus en plus avertis en matière de données, les marques extraient de riches empreintes de données du comportement en ligne des utilisateurs. Elles sont de plus en plus nombreuses à les exploiter de façon innovante, pour s’adapter toujours mieux aux besoins spécifiques de chaque utilisateur. Les technologies et l’accès biométriques vont devenir la norme, avec comme fer de lance la reconnaissance faciale du dernier iPhone, les consommateurs attendent donc que les marques innovent pour créer des expériences taillées totalement sur mesure en 2018.

La couverture vidéo en direct et les événements en ligne deviennent des outils marketing de base

Même si le streaming vidéo représente 75 % du trafic en ligne (KPCB), les vidéos en direct offrent, à l’heure actuelle, la valeur la plus élevée pour les professionnels du marketing. Les chiffres sont clairs : les consommateurs passent trois fois plus de temps à regarder des vidéos en direct que du contenu préenregistré (Facebook) et 82 % d’entre eux préfèrent les vidéos de marques en direct aux autres formats de réseaux sociaux (Live Stream). Mais il faut assurer en amont une communication efficace à l’attention des consommateurs afin de les informer de l’événement et ne pas hésiter à déclencher des alertes mobiles quand le direct est sur le point d’être mis en ligne, pour maximiser le nombre de connections.

Le RGPD comme opportunité marketing

Les consommateurs sont disposés à partager des données personnelles à condition d’obtenir une meilleure expérience et les marques vont devoir relever le challenge ! Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) dans l’Union européenne, qui entrera en vigueur en mai 2018, place la barre plus haut en matière de sécurité des données.
Plutôt que de craindre ce nouveau règlement, les marques peuvent l’utiliser pour renforcer leur relation client. Le principe de transparence intégré dans le RGPD offre l’opportunité de gagner la confiance des consommateurs – et de s’imposer face à la concurrence – en créant des politiques de collecte de données transparentes. En attendant, des violations de données telles que le récent piratage d’Equifax ou Uber, constituent des catastrophes en termes de relations publiques et renforcent le sentiment de défiance des consommateurs.

Créer de l’utilité pour le consommateur avec des messages mobiles personnalisés

Le confort et la facilité dans l’expérience client sont aujourd’hui essentiels dans l’interaction avec le consommateur. Les professionnels du marketing répondent à cette tendance en utilisant les messages mobiles intégrés, afin d’accompagner au mieux le client à chaque étape de son parcours Que ce soit par WhatsApp, Wechat, GroupMe, Facebook Messenger, Snapchat ou par de bons vieux SMS, plus de 69 % des contacts par médias numériques passent par des appareils mobiles (ComScore). Il n’y a donc pas matière à tergiverser sur ce point.
Face à ce constat, les professionnels du marketing doivent concevoir en 2018 des parcours client passant d’abord par la voie mobile, fondés sur des micro-moments en temps réel. L’obstacle majeur ? Obtenir du client qu’il accepte les notifications et le partage de localisation. La condition d’adhésion à ces dispositifs ? utiliser ces outils intelligemment, en sachant doser et être réactifs en cas d’interaction.

Exploiter le pouvoir subtil des publics de niche

S’époumoner à diffuser des messages marketing sur la place publique, c’est retourner dix ans en arrière. En 2018, les grandes marques trouveront de la valeur en adressant des publics de niche qui compenseront leur taille réduite par un engagement et une loyauté remarquables. Mais il est indispensable de cibler ces consommateurs bien informés avec du contenu pertinent, riche et renouvelé, pour maintenir des relations positives et durables.

Maitriser le marketing social et la publicité native payants

L’époque de l’engagement sans limite (et non payant) du public sur les réseaux sociaux est bel et bien révolue. Facebook ayant mis un frein à la portée organique, les professionnels du marketing doivent dégager des budgets pour stimuler des publications ou apparaître sur le newsfeed de Facebook. La créativité sera primordiale, pour créer intérêt et engagement, que ce soit en attirant le public par des événements vidéo en direct ou en concevant des publicités dans Facebook Messenger.
En 2018, la clé sera donc de se fondre dans le tableau avec des pubs natives, notamment des annonces liées aux recherches, des annonces sponsorisées, du contenu publirédactionnel ou des publicités intégrées de façon homogène. Les publicités natives de qualité fonctionnent bien, elles offrent en effet un taux de clics quatre fois supérieur aux annonces classiques sur les appareils mobiles (Polar). La clé est ici de proposer en temps réel des expériences pertinentes et hyper-personnalisées via tous les canaux, fondées sur l’intelligence consommateur.

Diffuser le message sur ses propres canaux

Les consommateurs étant informés du contenu nouveau par les réseaux sociaux et les notifications mobiles, le lieu de publication de ce contenu devient moins important aujourd’hui. Tant que le contenu est « recherchable », pertinent et utile, les utilisateurs le trouveront. En 2018, on peut penser que les marques retireront plus de valeur en publiant sur leurs propres canaux – site internet de marque, plateforme de commerce en ligne, blog, application mobile – que sur des sites tiers.
Trois facteurs expliquent cette évolution : premièrement, le contenu publié sur le canal de la marque "vit" naturellement à portée de clic de la conversion (portail d’achats en ligne, etc.) ; deuxièmement, les canaux propres à la marque permettent la personnalisation pour chaque consommateur, par exemple un site web dynamique adapté à l’historique d’achats ou au chemin d’accès au site ; enfin, toutes les données sur le comportement et les préférences du client appartiennent ainsi à la marque, et non pas à une application ou plateforme sociale tierce.

L’intelligence artificielle pour répondre en temps réel aux besoins des consommateurs

Dernière tendance et non des moindres… D’une technologie de pointe, l’intelligence artificielle va devenir de plus en plus accessible. D’après Salesforce, les acteurs du secteur prévoient une augmentation de l’utilisation de l’IA de 53 % au cours des deux prochaines années.
Intégrée aux plateformes d’engagement, l’IA amènera un niveau de pertinence et de personnalisation inédit dans le contenu généré automatiquement. Au lieu de devoir explorer de multiples flux de données, l’IA permettra de déterminer en temps réel le meilleur canal et les messages les plus pertinents pour un consommateur.

Plus globalement, l’IA va modifier profondément la manière de concevoir les parcours client. Pour reprendre les mots de Nick Worth, Chief Marketing Officer chez Selligent : « Dans un futur proche, les parcours client ne seront plus pré-dessinés et statiques. Il sera possible, grâce à l’IA, de suivre les clients et de répondre à leurs besoins réels. »

Tendance joker : Le contenu audio contre-attaque

Si le contenu vidéo est toujours roi (YouTube est le deuxième moteur de recherche après Google), voici néanmoins une tendance joker à guetter l’année prochaine : porté par des services de musique en streaming par abonnement et des assistants à commande vocale comme Amazon Echo et Google Home, le marketing de contenu audio est en plein essor et se fait entendre de plus en plus fort.  
Publié le 13 décembre 2017
SQ 250-300