Abonnement
Impression 3D : un marché estimé à 12 milliards de dollars en 2018
Une mise à jour du Worldwide Semiannual 3D Printing Spending Guide d'IDC révèle que les dépenses mondiales en matière d'impression 3D (dont le matériel, les matériaux, les logiciels et les services) s'élèveront à près de 12 milliards de dollars en 2018, soit une augmentation de 19,9 % par rapport à 2017. Et d'ici 2021, IDC pense que les dépenses mondiales approcheront les 20 milliards de dollars, avec un taux de croissance annuel moyen de 20,5 % sur cinq ans.

Les imprimantes 3D et les matériaux d'impression représenteront à eux deux environ 66% des dépenses mondiales prévues en 2021, soit respectivement 6,9 milliards de dollars et 6,7 milliards de dollars. Les dépenses en services seront légèrement inférieures à la moyenne et ne dépasseront pas les 5,5 milliards de dollars en 2021. Elles seront dominées par les services de pièces à la demande et les services d'intégration de systèmes. Quant aux achats en logiciels, ils connaîtront une croissance plus lente que l'ensemble du marché avec un taux de croissance annuel moyen sur cinq ans de 18,6 %.

L'industrie sera la principale utilisatrice de ces imprimantes 3D, notamment pour le prototypage et la fabrication de pièces en petites quantité. Les fournisseurs de soins de santé seront aussi de grands utilisateurs, suivis par le secteur de l'éducation et le grand public. D'ici 2021, IDC s'attend toutefois à ce que le retail prennent de l'avance sur le grand public. "Les solutions d'impression 3D ont largement dépassé le stade du prototypage et sont devenues monnaie courante dans de nombreux secteurs d'activité", indique Marianne D'Aquila, directrice de la recherche, Customer Insights and Analysis chez IDC. "Les pièces détachées pour les nouveaux produits, les pièces de rechange, les soins dentaires et les objets dédiés au support médical continueront de bénéficier d'importantes opportunités de croissance au cours des cinq prochaines années, à mesure que l'impression 3D se généralisera".

"Les progrès et les percées technologiques favorisent une plus grande adoption et une utilisation accrue des systèmes d'impression 3D dans un grand nombre d'industries", ajoute Tim Greene, directeur de la recherche chez Hardcopy Peripherals and 3D Printing. "Même s'il y a des innovations étonnantes presque tous les jours dans la façon dont les imprimantes 3D sont utilisées dans les industries comme l'automobile, l'aérospatiale et le médical, nous croyons que nous ne faisons qu'effleurer le potentiel de l'impression 3D en tant que catalyseur de la transformation numérique".

Au niveau géographique, les États-Unis seront la zone où les dépenses totales seront les plus élevées en 2018 (4,1 milliards de dollars), suivie par l'Europe de l'ouest (3,5 milliards de dollars). Ensemble, ces deux régions représenteront près des deux tiers de toutes les dépenses d'impression 3D prévues. La Chine sera la troisième région en importance avec des dépenses de plus de 1,5 milliard de dollars cette année, suivie de l'Europe centrale et orientale (CEE), du Moyen-Orient et de l'Afrique (MEA) et du reste de l'Asie/Pacifique (à l'exclusion du Japon). 
Publié le 16 janvier 2018
SQ 250-300